logo sortiroo
Accueil Les sorties Les galeries Mon panier Annonces Liens Saisir votre sortie

Avoir aussi dans les environs

Le petit train de Briare
LE PETIT TRAIN DE BRIARE (45250)

Historimage
HISTORIMAGE (18330)

Maison de l'Eau
MAISON DE L'EAU (18330)

Église Saint-Martin
EGLISE SAINT-MARTIN (18260)

Piscine
PISCINE (45250)

Piscine du Parc de Bellevue
PISCINE DU PARC DE BELLEVUE (18100)

Golf de la Picardière
GOLF DE LA PICARDIERE (18100)

Aventure Parc Sologne
AVENTURE PARC SOLOGNE (18330)

Square Lucien Beaufrère
SQUARE LUCIEN BEAUFRERE (18100)

Château de Blancafort
CHATEAU DE BLANCAFORT (18410)

 
permanent EGLISE SAINT JACQUES  
- visite -
  18380 La Chapelle d'Angillon  
 

Eglise Saint Jacques date de 1606, elle est faite de Calcaire, Gray noir de Vailly et enduit ocre.

La Croix du Christ en vitrail du XVIème siècle.
Le retable en bois doré et peint du XVIIème siècle.
Les fonts baptismaux en pierre dure et cuivre de 1661.
La chaire en bois de chêne de 1879.

Construite en 1606 par Maximilien de Béthune, Duc de Sully, Seigneur de la Chapelle d’Angillon, cette église a été rénovée en 1999.
Sa maçonnerie en pierre de silex est recouverte d’un enduit ocre ; ses contreforts sont Pierres noires de Vailly, à l’exception de l’un d’eux, plus récents, qui est bâti en calcaire. Le pignon, en façade, est surmontée depuis le 20 septembre 1909, par une statue en pierre de Saint Jacques pesant 2500 kg et haute de 2 m.
Elle est due à l’Abbé Blanchet, curé de la paroisse à l’époque. L’ornement en pierre calcaire située au dessus du porche d’entrée a été détérioré lors de la révolution.
La tour carrée, dénuée de flèche abrite les cloches à un niveau à celui du sommet du pignon. La tradition orale rapporte que le Duc de Sully, protestant, en aurait décidé ainsi afin de ne pas entendre les cloches de cette église catholique sonner depuis son château.
Le vitrail du Christ en Croix (XVIème siècle) est antérieur à la construction de l’église actuelle, l’origine de ce Christ est inconnue. Il appartenait peut être à l’église primitive de la chapelle d’Angillon, détruite par les protestants en 1569. Endommagé par le bombardement du 18 juin 1940, il a été classé et restauré par les monuments historiques. Le Christ est représenté en croix avec, à ses pieds et à sa gauche, Marie, sa mère, et à droite, Saint Jean. Trois anges recueillent le sang dans un calice, une colombe surmonte le sommet de la croix.
Le soleil, la lune, les nuages, polychromes complètent l’ensemble. L’inscription »INRI » située au sommet de la croix est décalée par rapport à l’axe de cette dernière.

Horaires :
Ouverte à la visite toute la journée.

 
   
Signaler une information erronée
ou un abus
 
Annonceur: sortiroo10 [2919] - 8265
Sortie affichée 1683 fois
Ajouter au panier

Recherche avancée
par critères