logo sortiroo
Accueil Les sorties Les galeries Mon panier Annonces Liens Saisir votre sortie

Avoir aussi dans les environs

Historimage
HISTORIMAGE (18330)

Maison de l'Eau
MAISON DE L'EAU (18330)

Église Saint-Martin
EGLISE SAINT-MARTIN (18260)

Piscine du Parc de Bellevue
PISCINE DU PARC DE BELLEVUE (18100)

Golf de la Picardière
GOLF DE LA PICARDIERE (18100)

Aventure Parc Sologne
AVENTURE PARC SOLOGNE (18330)

Square Lucien Beaufrère
SQUARE LUCIEN BEAUFRERE (18100)

Château de Blancafort
CHATEAU DE BLANCAFORT (18410)

La Chapelle d'ANGILLON
LA CHAPELLE D'ANGILLON (18380)

Château de Boucard
CHATEAU DE BOUCARD (18260)

 
permanent EGLISE SAINT MARTIN  
- visite -
  18700 Ménétréol sur Sauldre  
 

XIVème siècle,
Pierre et de gré,
Ancienne chapelle seigneuriale (partiellement).

Clocher en ardoise du XIXème siècle
Croix girouette en fer forgé du XIXème siècle
Statue de Sainte Marie Madeleine en pierre polychrome du XVIème siècle

Sur le bas côté Nord, est couverte d’une voûte dont les nervures prismatiques retombent sur des culs de lampe.
Elle s’ouvre par une petite porte sous auvent. Les angles extérieurs de l’édifice sont maintenus par des contreforts doubles ; la base est réalisée en grès rougeâtre, le sommet en pierre blanche.
Le clocher est du XIXème siècle en ardoise. Si les parties les plus anciennes de l’église date du XIVème, avec une nef rectangulaire simple couverte d’un lambris de bois et un chœur à chevet plat décoré d’un vitrail représentant saint Martin, le clocher est en revanche refait au XIXème siècle. L’organisation et les découpes des ardoises sont singulières par leurs superpositions sur plusieurs plans, les quatre pans de cette pyramide étant symétriques.
L’église de Ménétréol sur Sauldre a la particularité de posséder deux croix à l’extérieur de l’édifice ; une croix traditionnelle est placée sur le clocher et l’autre est surmonté d’une girouette sur le pignon de la façade Ouest du sanctuaire. Les girouettes se multiplient au milieu du XIXème siècle, en même temps que les productions semi industrielles du fer.
Sainte Marie Madeleine (XVIème siècle) est représentée debout en costume du XVIème tenant de ses deux mains le vase a parfum destiné a l’ensevelissement du Christ au tombeau, le soir du Vendredi Saint. A ses pieds est agenouillé un petit personnage masculin, les mains jointes. Il s’agit du donateur de cette statue. Son pendant, qui figure Sainte Marthe, porte son blason. L’ensemble provient probablement d’une représentation sculptée de la mise au tombeau du Christ.
Sainte Marthe est figurée debout, retenant les plis de sa robe de la main gauche tandis que, de la main droite, elle tient un seau d’eau bénite dont elle se sert par la suite pour combattre la Tarasque. Devant elle est posé un blason armorié, sans doute celui de la famille Beaucaire. Sainte Marthe est l’une des trois Marie mentionnées dans les récits évangéliques ; elle suit le Christ et doit par la suite s’enfuir en bateau avec ses deux autres sœurs et Lazare, à travers la Méditerranée, pour se réfugier en Provence. Les groupes statuaires des saintes Marthe et de Marie Madeleine est significatif de la mode vestimentaire féminine de l’époque : une robe à la taille placée très haut, des formes caractéristiques aux manches et des tissus de qualités au plis lourds.
Le cimetière de Ménétréol-sur-Sauldre conserve des croix de la fin du XIXème siècle et du début du XXème siècle, réalisé en fer forgé ou en fonte, ainsi que quelques encadrements, également en fer forgé, qui marquait autrefois les sépultures. Le travail du fer, exécuté dans une région proche des forges d’Ivoy-le-Pré, se manifeste ici, avec quelques modèles de série en fonte. Au milieu du cimetière, sur un emmarchement et un socle en pierre, cette grande croix domine le lieu.

Horaires :
Ouverte à la visite sur rendez-vous.


 
Agrandir l'image Eglise Saint Martin
 
   
Signaler une information erronée
ou un abus
 
Annonceur: sortiroo10 [2919] - 8268
Sortie affichée 1444 fois
Ajouter au panier

Recherche avancée
par critères